TikTok, un réseau social dopé à l’algorithme

avril 17, 2020 0 Par KiLliAn_Le_MoAl
Temps de lecture : 12 minutes

Le monde des réseaux sociaux est parfois relativement fermé lorsque un nouvel entrant essai de venir se faire une place sur le marché. Il y a eut de nombreux échecs (Google + ou Vero pour se citer qu’eux). Mais Tiktok fait aujourd’hui parti des chanceux dans ce domaine. TikTok envahi de plus en plus le monde et touche de plus en plus de personne. Mais alors que de nombreuses personnes l’utilise ou ne le connaisse pas, faut-il comprendre se qui peut se cacher derrière…

Logo de TikTok avec de la pizza, des médicaments et des clicks qui nous montrent le plaisir.

TikTok, le nouvel entrant.

Le concept de TikTok.

TikTok possède un concept à la fois très fort pour les plus jeunes mais parfois incompréhensible pour les plus anciens. Ainsi, le réseau social se base sur de brèves vidéos basés sur la musique, le playback, les challenges ou bien encore la chorégraphie et bien d »autres encore… Ces vidéos sont aussi souvent alliés à de nombreux filtres et effets visuels comme avec des ralentis, des jeux, ou bien de la réalité augmentée (RA en français ou AR en anglais). L’objectif principal de TikTok est de pousser à la créativité étant données les larges possibilités offertes par l’application.

L’histoire de TikTok.

TikTok n’est pas né du jour au lendemain par quelqu’un qui n’y connaissait rien. C’est le groupe (ou plutôt le géant) ByteDance qui tire les ficelles de TikTok. C’est une société basé sur le machine learning (ou apprentissage automatique) qui veut concevoir une super intelligence qui dépasserait les travaux occidentaux en matière d’intelligence artificielle (IA en français et AI en anglais).

Logo de ByteDance.
Le géant qui tire les ficelles.

D’ailleurs pour prouver son importance dans notre monde, en 2018, ByteDance a été plus valorisé qu’UBER.

Que détient le groupe ByteDance ?

Créer par le chinois Zhang Yiming qui est actuellement la 9e personne la plus riche de Chine, ByteDance s’est élancé en 2012 en créant Toutiao un moteur de recherche basé sur le machine learning et agrégateur d’articles. Mais ByteDance ne s’est pas arrêté là. Il fonde en mai 2017, TikTok, une version internationale de Douyin (app de partage de vidéos) qui ont des réseaux distincts afin de respecter la culture chinoise.

En novembre 2018, ByteDance fait l’acquisition de Musical.ly pour 1 milliards avant de fusionner TikTok et Musical.ly en août 2018. D’ailleurs, les utilisateurs ont fortement critiqués le logo et le nom alors qu’ils ont continué à l’utiliser.

Logo de Musical.ly et de TikTok pour la fusion
Disparaître pour mieux renaître !

Mais ByteDance possède bien plus de sociétés. En juin 2018, ils lancent Helo, qui est un réseau social indien. En mars 2019, ils lancent Lark, un produit pour la communication et le partage de fichiers en entreprise (un concurrent de Slack). Ils possèdent aussi Xigua Vidéo, qui une alternative à YouTube en Chine, mais aussi Babe, un diffuseur d’actualités Indiennes, et enfin, Vigo Vidéo une plateforme pour faire des montages faciles de vidéos ainsi que de stories ainsi que News Republic, un agrégateur d’articles.

Tous les logos de tous les produits ByteDance
À la conquête du monde !

ByteDance est donc un groupe rempli de ressources.

Pour assurer leur crédibilité à l’international, ils s’inscrivent en tant que partenaire « Tech For Good » avec l’appellation « TikTok For Good ». Enfin, ils installent des bureaux dans 126 pays tels que New York, Paris, Beijing, Shanghai, Berlin, Dubai, Tokyo, Mumbai, … Tout en ayant 15 centre de recherche et développement à travers le monde et plus de 50 000 employés.

L’ambition de ByteDance, et par avance, de TikTok est donc bien internationale.

Quand TikTok affole les chiffres.

TikTok c’est aujourd’hui :

  • 500 millions d’utilisateurs mensuels en 2018 et en 2020, 800 millions.
  • Application la plus téléchargée en 2018 dans le monde avec 45 millions de téléchargements et en 2020, avec 1,65 milliard de téléchargements, se qui en fait l’application la plus téléchargée dans le monde devant Messenger.
  • On comptabilise chaque mois, 5 milliards de vidéos consultés dont 270 million de contenus crées, 10 million de partages, 248 hashtags challenge et 11 milliards de cœur reçus.
  • On estime qu’aujourd’hui, 41 % des utilisateurs Tiktok sont âgés de 16 à 24 ans
  • TikTok possède les sessions d’utilisations les plus fortes parmis tous les réseaux sociaux avec un total de 52 minutes en moyenne par jour dont en moyenne, 10 mn par session (ce qui est plus élevé que Instagram et Snapchat). Cela montre aussi l’importance pour les annonceurs de faire de la publicité étant donné la durée de chaque session.

TikTok, s’engage en faveur de la société.

Face à des catastrophes sanitaires comme celle du Coronavirus, TikTok a pensé bon de faire des efforts pour protéger la société (et même dans l’éducation).

Tout d’abord, TikTok annonce qu’un effort financier sera réalisé en faveur du personnel médical, de l’éducation et des entreprises. De plus, TikTok fera comme de nombreux services vidéos tels que Netflix, Amazon Prime ou Disney +, la diminution de la bande passante en France pour faciliter l’accès à internet pour tout le monde notamment via le télétravail.

Enfin, pour rassurer tous les parents et montrer que la technologie peut parfois nous vouloir du bien, TikTok a mis en place une fonctionnalité nommé « mode sécurité famille ». Il possède deux manières d’agir :

  • Via un contrôle parental, avec une gestion du temps de visionnage, un contrôle des messages envoyés et à qui et enfin, une restriction de contenus qui pourrait paraître choquante ou offensante.
  • Via des vidéos de sensibilisation à la gestion du temps d’écran.

À chaque nouveauté, son business.

Étant donné la popularité grandissante de TikTok, il était essentiel pour les entreprises d’investir aussi le réseau social afin de toucher un nouveau public, ou du moins, un public plus jeune.

Ainsi, il est possible de faire de la publicité payante sur TikTok. L’avantage est que les vidéos sponsorisées ressembles très fortement à un TikTok classique et permet donc de berner un peu l’utilisateur qui regarde donc une partie, voire même entière, de la vidéo.

Personnage créant une TikTok Ads
Une créativité sans fins !

Pour être rentable, la recette ne diffère pas totalement des autres réseaux sociaux. Ainsi, les partenariats entre les marques et les influenceurs sont légions. Cela permet à la marque de se faire connaître via la notoriété de l’influenceur. Il est même possible de payer pour avoir accès à des hashtags sponsorisés créer par la marque elle-même.

Le fonctionnement de TikTok.

Malgré la joie que l’on éprouve en flânant sur les réseaux sociaux, il ne faut pas oublier que ces derniers sont régies par un algorithme à la pointe de la technologie, et TikTok ne fait pas exception à la règle.

L’algorithme de TikTok est extrêmement puissant et évolutif car il est dopé à L’IA. Ainsi, il va tout analyser, autant du côté créateur, que consommateur.

TikTok analyse le contenu de la vidéo.

Avant la mise en ligne d’une vidéo, TikTok va analyser tout se qu’il peut voir et entrendre sur la vidéo. Ainsi TikTok va analyser différentes variables :

  • Computer Vision : ce sont les élements qui figurent sur la vidéo comme des personnages, des objets, l’environnement (l’ambiance) et l’endroit.
  • Retranscription de l’audio : TikTok va réécrire le contenu audio de la vidéo pour mieux comprendre le contenu.
  • Meta Data : ce sont toutes les données tels que le nom de la vidéo, la description de la vidéo et les hashtags utilisés.
Image montrant tout se qui est prit en compte par TikTok sur une vidéo.
TikTok analyse tout de A à Z.

TikTok analyse la viralité de la vidéo.

Pour vérifier si la vidéo va pouvoir plaire à l’audience TikTok va tester si la vidéo est bien perçu. Pour cela, TikTok va booster la vidéo auprès d’un échantillon d’utilisateur pour voir leurs réactions. L’entreprise va alors appliquer un barème de points :

  • Taux de revisionnage (si l’on regarde la vidéo plusieurs fois) : 10 points
  • Taux de complétion (si l’on a regardé la vidéo en entier) : 8 points
  • Partages (si la vidéo est partagé ou non) : 6 points
  • Commentaires (si la vidéo est assez commentée) : 4 points
  • Likes (si la vidéo est assez liker) : 2 points
Schéma de fonctionnement de l’algorithme de contenus.
L’utilisateur poste la vidéo, elle est analysée, puis proposer à un échantillon de personne puis booster et obtiennent un score de performance qui tant qu’il est positif, continu d’être booster.

Chaque vidéo obtient donc un score et si la vidéo dépasse le seuil calculé par le réseau social alors la vidéo sera poussé auprès d’un plus grand nombre d’utilisateurs

TikTok analyse les profils utilisateurs.

Pour récolter des données sur le habitudes de consommations de ses utilisateurs, TikTok utilise une méthode lié au machine learning.

Ainsi, sans s’enregistrer on se voit proposer un flux video pour, en théorie, découvrir TikTok. Dans la réalité, l’entreprise y voit un double objectifs :

  • Garder le plus longtemps l’utilisateur pour lui montrer des vidéos avec un fort taux d’engagement et voir comment il réagit.
  • Apprendre plus d’informations sur l’utilisateur, ses habitudes de consommation de vidéos afin d’établir un profil
Schéma de fonctionnement de l’algorithme d'analyse des profils.
L’utilisateur se voit proposer du contenu à fort engagement et lorsqu’il interagit, TikTok complète son profil. Lorsqu’il y retourne, l’application lui prose alors du contenu personnalisé et qui le faire s’engager et qui va compléter son profil indéfiniment.

Toute cette analyse va permettre la mise en place d’un score et de se voir adapter les recommandations de videos proposés par la plateforme. Pour cela, TikTok va aussi utiliser certaines de vos données tels que la géolocalisation ou les jours et moments de la journée d’utilisation de l’application.

TikTok rend accro, se qui fait son succès

L’utilisation de TikTok répond parfaitement aux attentes et séduit par le design et l’utilisation. Ainsi, on retrouve un défilement (scroll) infini, se qui pousse encore l’addiction comme on peut avoir sur Wish mais aussi l’utilisation de vidéos au format vertical pour s’adapter aux smartphones ce qui rend encore l’addiction plus forte, car l’on peut consommer le contenu partout étant donné, que l’on a presque tout le temps son smartphone sur soi, notamment, les plus jeunes.

C’est notamment se qui fait son succès auprès des jeunes car cela déclenche de la dopamine qui est l’hormone du plaisir.

Comment font les TikTokers pour gagner de l’argent ?

Comment TikTok est-il rentable ?

Comme tout réseau social, TikTok doit être rentable et des métiers, dits d’influenceurs, se développent aussi sur la plateforme, mais il faut aussi pouvoir en vivre…

Ainsi, grâce à son succès, TikTok enregistre un chiffre d’affaire annuel de 120 milliard sur la seule année 2019.

Pour créer ce chiffre d’affaire, TikTok à dû rusé de moyens parfois assez complexe.

L’application utilise une mayonnaise virtuelle propriétaire afin de se rémunérer elle-même mais aussi les TikTokers. Par exemple, Lorsqu’un influenceur réalise un Live, ses followers peuvent lui envoyer des cadeaux virtuels. Pour les acheter, ces derniers auront besoin d’une monnaie propriétaire. Les revenus sont ensuite partagés entre les influenceurs et l’application.

Bien évidemment, sa rentabilité est aussi réalisé sur la vente de données personnelles…

Comment les influenceurs gagnent t-ils de l’argent ?

Pour permettre aux influenceurs de gagner de l’argent, TikTok à basé son sytème de rémunérations selon ses propres valeurs et ses propres règles.

Ainsi, pour pouvoir gagner de l’argent sur le réseau social il faut que les abonnés se servent du « Programme Diamant » qui est le programme de cadeaux de l’application.

Des pièces en cadeaux.

Grâce à cela, les utilisateurs pourront acheter des pièces virtuels avec de l’argent réel en passant par des plateformes de paiements autorisés par Apple et Google. Il faut savoir que ce programme est réservé aux personnes âgées de 18 ans ou plus (en théorie) et que 100 pièces =valent 1,09€ et 10 000 pièces valent 109,99€. De plus, il faut savoir que une fois les pièces achetés, elles ne constituent pas une propriété en cas de décès et que vous ne pouvez pas vous rétractez après l’achat malgré la législation car Tiktok verse les pièces de manies dès l’achat et considère alors notre accord.

Une fois les pièces (coins) achetées, elles sont échangeables contre des cadeaux avec des valeurs variantes.

Des cadeaux en diamants.

Une fois les pièces transformées en cadeaux, les cadeaux peuvent être donné à un utilisateurs si un contenu nous plaie. Attention, si on fait un cadeau tout le monde peut le voir. Les cadeaux se transformeront alors en diamants sur le compte de l’utilisateur destinataire. Il faut aussi prendre en compte que la valeur des diamants peut aussi variés.

Des diamants en dollars.

Une fois propriétaire de diamants, un utilisateur peut transformer ses diamants directement depuis son profil en dollars américains et les recevoir par PayPal ou autre. Actuellement, la quantité minimum a échangé est de 100 $ à 1000 $ maximum par semaine et il faut savoir que un tiktokers ne touche que 50 % l’autre partie revient à Tiktok, App Store ou play store. D’autant plus, qu’il n’y a aucune garantie d’un délais précis de paiements.

TikTok, le roi des pièces, diamants et cadeaux.

Lorsqu’on souhaite faire de l’argent avec TikTok, la plateforme ne dit pas tout de manière explicite.

En effet, les pièces, cadeaux et diamants ne peuvent pas se transférer d’un utilisateur à un autre sauf si Tiktok l’autorise de façon scripturale.

Mais ce qui peut parfois rebuter certains utilisateurs de TikTok, ce sont les droits que s’octroie l’entreprise. Ainsi, TikTok peut en faire ce qu’elle souhaite. Elle peut :

  • Contrôler
  • Gérer
  • Réglementer
  • Modifier
  • Supprimer (selon les conditions génrales d’utilisations du réseau social à la note musicale, en cas de suppression, Tiktok adresse une notification dite « raisonnable »)

Les autres manières de produire de l’argent.

A part les technqiues un peu spéciales de TikTok pour rémunérer ses contributeurs, la plateforme n’exclue par d’autre forme de rémunération que l’on trouve aussi sur les autres réseaux sociaux avec par exemple, de la promotion de sa propose ligne de vêtement ou une invitation par une marque.

TikTok, au cœur des polémiques.

Comme beaucoup de réseaux sociaux internationaux, les données personnelles sont souvent au coeurs de nombreuses polémiques et d’autres scandales viennent aussi parfois ternir la réputation de ces derniers.

TikTok ne fait pas bande à part et est au cœur des polémiques, malgré une durée d’existence relativement courte pour le moment.

Les données, les friandises de TikTok.

Ainsi, dans la liste des scandales, on trouve que TikTok a été condamné aux USA à une amende de 5,7 millions de dollars pour avoir illégalement collecté des données d’enfants de moins de 13 ans

De plus, en tant que réseau internation il est possible que son pays d’origine puisse faire peur dans se qui est la surveillance de masse. Revenons en 2019. Tiktok est alors accusé de collecter illégalement de vastes quantités de données personnelles qui seraient d’ailleurs transmises vers la Chine et Tiktok et ByteDance sont donc aussi accusé de s’empare du contenus de brouillon de vidéos sans le consentement avant même que le bouton « next » soit pressé. Ce qui effraie USA car il est possible que cel serve à identifier des citoyens américains dans le vue d’établir un profil et les pister grâce à des données biométriques avec les gros plans de visages contenus dans les videos. Ce qui permettrait aussi la vente de publicités visées.

Une politique de confidentialité est tellement ambiguë que pour les juridictions et les citoyens, cela peut porter à confusion.

TikTok provoquerait des problèmes societaux.

Selon ses utilisateurs, TikTok encouragerais le narcissisme et l’hypersexualisation des plus jeunes, dont parfois des enfants de 9 ans qui reproduise se qu’ils voient parfois de façon sexuelle. Des utilisateurs, dénoncent des problèmes aussi des harcèlements, de racismes et d’antisemites notamment dans les commentaires des vidéos.

Le scandale pedopornographique de TikTok.

En Avril 2019, le gouvernement indien annonce l’intention d’interdir TikTok pour propagation de contenus pornographique.

En effet, résultant d’un panel d’utilisateur relativement jeune, voire très jeune lorsque ces derniers mentant sur leur âge, les utilisateurs sont donc parfois la cible de personnes malhonnêtes.

De plus en plus jeunes, certains petites filles sont amenés à reproduire des positions sexuelles ou très suggestives en videos. Et lorsque que l’on observe les personnes qui likes ce genre de contenus, certains possèdent des liens qui redirigent vers l’application KIK qui permet de rester anonyme et sert donc de plateforme d’échange de contenus pédopornographique entre adultes mais aussi entre enfants et adultes qui abuse de la crédulité lié à leurs âges qui veulent donc reproduire se que font les autres personnes de leur âge ou non pour sembler « parfaite et leur ressembler ».

La sécurité chinoise de TikTok.

La NAVY (armée américaine) a demandé la désinstallation de l’application TikTok présente au sein de certains smartphone de militaires pour des raisons de cyber sécurité. Ainsi, TikTok est placé sous surveillance par les USA en tant que filial d’un groupe chinois (ByteDance).

TikTok censure pour le culte de la perfection.

En 2020, TikTok est accusé de censurer les personnes laides ou pauvres, mais aussi les personnes handicapées, les personnes avec défigurations du visage, Les les personnes ayant d’autres ‘’problèmes au visage’’ tels que les taches de naissance… ou aussi atteint d’autisme. TikTok souhaite que le culte de la perfection et du beau soient les maîtres-mots de son réseau qui vit dans un monde où tout est exceptionnel et où tout est calculer au détail près. Cette censure n’a été démenti qu’a moitié par Tiktok. De plus les USA ont demandé l’accès à des comptes utilisateurs.

TikTok reproduit Périscope sur les sucides.

Ce genre d’affaire fait toujours grand bruits dans les médias, et malheureusement, aucun réseau social n’est écarté de ce genre de pratique. En février 2019, lors d’un live, un utilisateur c’est suicidé en direct et face à 280 personnes. Le corps, inerte, a gisé sur le sol et devant la caméra durant 1h30 après le suicide. Malheureusement, sur les 280 personnes derrière l’écran, il y a eut seulement 15 signalement…

C’est le genre d’affaire qui n’est pas sans rappelé celle produite sur Périscope, le réseau social lié au direct appartenant à Twitter.

Le brouillard juridique de TikTok.

À cause de condition générales d’utilisation ou de confidentialité assez troublent, des clauses du contrat qui lient un utilisateurs à TikTok très souvent ignorés paraissent parfois très spéciales… En voici quelques une :

  • On doit mettre ses informations à jour et des informations exactes
  • TikTok n’est pas responsable du contenu produit
  • Lorsque l’on s’inscrit nous acceptons que TikTok génère des recettes, augmente sa clientèle et accroît sa valeur grâce a notre utilisation de la plate-forme
  • Le réseau social ne garantis pas que sa plate-forme est sûre ou exempte de bugs ou virus
  • TikTok partage les données utilisateurs avec les prestataires de stockage sur le Cloud, prestataires commerciaux, les services de modérations de contenus, de comptages, annonceurs et analystes mais aussi ainsi que les les forces de l’ordre ou administratives et les instances gouvernementales si besoin
  • La plateforme conserve les données même s’ils n’en n’ont plus besoin en cas d’action en justice ou pour des motifs commerciaux
  • TikTok donnera les données en cas d’achat ou vente d’une entreprise ou si TikTok lui même est acquis par une autre société ou fusionne
  • Si TikTok vous donne des liens vers des sites partenaires alors TikTok n’est pas responsable des informations pouvant être transmises ainsi que je leur traitement

Tiktok est donc aujourd’hui entre aux côtés de plus grands mais commme eux, ne reste pas exemptés de toutes les dérives qu’il puisse exister. D’autant plus que grâce à un algorithme relativement bien ficelé et ce, grâce au grand groupe qu’est ByteDance, ce dernier va continuer d’évoluer et qui sait le prochain coup de maître que mettra TikTok en place afin de continuer à séduire sa communauté